Article du Tambour de mars-avril-mai 2021

 

                 

Sporty'Form à TEBEO

Sabine et les ados sont passées au journal régional de TEBEO le 15 avril. Le reportage était consacré à la sédentarité chez les jeunes et montrait le cours de Sabine comme un exemple  à suivre.

Pour retrouver  le dynamisme de Sabine et des ados  cliquer  ICI.  Elles apparaissent dans les titres du journal et à la 4ème minute (et 18 secondes). 

 

 

Article du Télégramme : une coprésidence à la tête de Sporty'Form

Article du Télégramme publié le 09 octobre 2020

Unecoprésidence à la tête de Sporty’Form, à Landerneau 

Christine Rolland (à gauche) a souhaité être épaulée, et c’est Lydie Larreur qui a été désignée.

Christine Rolland (à gauche) a souhaité être épaulée, et c’est Lydie Larreur qui a été désignée

 

Sporty’Form, désormais coprésidée par Christine Rolland et Lydie Larreur, continue de faire transpirer les Landernéens. Mais les rangs de l’association se sont un peu dégarnis, en cette rentrée 2020 marquée par la covid-19. Avant de revenir, certains adhérents préfèrent voir comment évolue la pandémie.

Depuis le début de la semaine, l’association Sporty’Form, à Landerneau, est dirigée par une coprésidence. Après huit ans à la tête de l’association, Christine Rolland a souhaité se faire épauler dans la gestion de l’association, qui compte 485 adhérents. Le choix s’est porté sur Lydie Larreur, déjà membre du bureau depuis quatre ans. Le club enregistre une baisse du nombre d’adhérents de l’ordre de 20 % en cette rentrée 2020, conséquence de la crise sanitaire liée à la covid-19. « Beaucoup de personnes nous ont dit qu’elles préféraient encore attendre et voir l’évolution de la pandémie avant de revenir », souligne le duo à la tête de Sporty’Form.

Des cours en présentiel ou à domicile

Si la plupart des cours ont lieu dans une salle municipale, avec une jauge maximale de 30 personnes, d’autres ont conservé le rythme des cours de gym douce, de renforcement musculaire ou de cardio par le biais d’Internet. « Nos adhérents alternent, une semaine sur deux, en présentiel et à domicile », ajoute Christine Rolland. L’ensemble des cours sont reconduits, à l’exception de la Zumba. Trois nouvelles activités viennent compléter l’offre : le core-training à base de fitness, l’inspiration yoga et le Hiit (entraînement fractionné de haute intensité d’exercices en anaérobie). Neuf animatrices et un animateur guident les séances.

Les adolescentes ont également leur séance hebdomadaire de gym dansée, salle Cosec, le lundi, à 18 h 30, avec Sabine Abhervé-Guéguen.

À noter

Il reste de la place dans tous les groupes. Contact : courriel, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le Télégramme Copyright © 2020

Des séances en extérieur pour les ados. Article du télégramme.

 Article du Télégramme publié le 14 février 2021 :

À Landerneau, Sporty’Form propose des séances en extérieur pour les adolescentes

Le groupe des adolescentes lors de son départ de La Fabrik, samedi, pour entamer un petit footing.

Le groupe des adolescentes lors de son départ de La Fabrik, samedi, pour entamer un petit footing.

 

Les clubs sportifs dont les activités ont habituellement lieu en intérieur s’adaptent à la crise sanitaire. En attendant de rouvrir leurs portes aux licenciés, certaines associations proposent ainsi des cours en plein air et en petits groupes, façon de conserver le contact. Sporty’Form a pris ce chemin…

Devant la salle La Fabrik à Landerneau, une dizaine d’adolescentes, âgées de 14 à 18 ans, licenciées à Sporty'Form , n’ont pas hésité à braver, samedi, les températures plutôt fraîches de la matinée. Les unes après les autres, les jeunes filles rallient le lieu du rendez-vous, répondant ainsi à l’invitation de leur coach de gym tonic, Sabine Abhervé-Guéguen.

Visages souriants, elles sont impatientes de découvrir le programme de la séance. « On a un grand besoin de reprendre l'exercice physique et aussi de se revoir. Si le corps en a besoin, le mental peut-être encore davantage", reconnaît l'une des adhérentes.

Activité en pointillé

Car depuis le début de la crise sanitaire, au printemps 2020, l'activité est en pointillé.

"Avec la fermeture des salles, on a donc imaginé des séances en extérieur. C'est toujours mieux que rien", explique Sabine Abhervé-Guéguen. Alors durant une heure, le groupe va enchaîner avec un petit quart d'heure de footing dans les jardins des Bénédictines, suivi d'exercices de cardio et de renforcement musculaire. 

"Ces cours collectifs en extérieur se font par groupe de dix personnes. C'est le maximum pour bien suivre les explications de la coache", souligne Christine Rolland, coprésidente de Sporty 'Form. La responsable note également une baisse des effectifs liée à la Covid-19, principalement dans les rangs des adultes, passant ainsi de 575 adhérents à 490. 

Le Télégramme Copyright © 2021

 

Protocole sanitaire transmis par la Fédération Française Sports pour Tous

Chers adhérents, chers dirigeants,

 

Vous trouverez ci-joint le protocole fédéral de reprise d’activités mis à jour. Il prend en compte les éléments apportés dans le guide du Ministère des sports reçu mercredi 2 septembre dans la soirée et les précisions que nous avons eu ce jour lors d’une conférence téléphonique avec le cabinet de la Ministre.

 

Nous restons mobilisés pour vous tenir informés des mesures qui pourraient être prises prochainement.

 

En attendant, je vous engage à continuer de rester prudents et de prendre soin de vous et vos proches.

 

Betty CHARLIER, Présidente de la Fédération Française Sports pour Tous

Sporty'Form Copyright © 2014